Vinkmag ad

Le marché de l’hébergement web en Afrique

L’hébergement web dans le monde a le vent en poupe depuis ces dernières années et cela est dû à la demande croissante des entreprises et des plateformes de eCommerce dans le monde..

Peu importe la nature de votre entreprise, du moment où vous souhaitez être visible en ligne, créer un blog pour parler de votre passion ; créer un site web d’entreprise pour présenter vos activités et les services que vous offrez ; lancer votre boutique en ligne, commander un serveur pour l’application de votre entreprise, vous aurez forcément besoin d’un hébergement web et d’un nom de domaine.

Il existe une multitude de plateformes (compagnies) d’hébergement internet dans le monde, en anglais, en français, en espagnol, en allemand, etc ou même multilingue. Bien que la concurrence soit rude, certaines plateformes déjà bien implantées, usent de tous les stratagèmes pour offrir encore plus de services innovants à leur clientèle. Au niveau mondial, nous avons sans surprise les Américains avec Godaddy à la première place, suivi des allemands avec 1&1, les Anglais, les Français, etc.

Une concurrence ardue pour les parts de marché de l’hébergement

Parce que les compagnies d’hébergement internet cherchent sans cesse à développer leur portefeuille client, tous ont pour seul objectif : ajouter une valeur ajoutée à leur différentes prestations. Et cela passe par les quatre qualités principales recherchées par ces clients : le prix, les outils offerts, la réactivité du support et la sécurité. Aussi, toutes les nouvelles compagnies ou sites internet qui voudrait grignoter eux aussi de petites parts de marché devront les même services que les géants du domaine et mieux faire encore, en fonction de leur écosystème.

Le marché de hébergement web en Afrique

Bien que l’Afrique soit toujours la dernière ou inexistante dans certains domaines, il n’en demeure pas moins que depuis quelques années, certaines entreprises se sont lancées dans la fourniture des services d’hébergement internet.

Il est vrai qu’il s’agit très souvent d’agence de communication proposant directement à leur client des services d’hébergement web, en plus de la prestation sur la création de sites internet. Il est vrai aussi qu’il s’agit souvent de partenariat entre ces entreprises et les géants du domaine. Le but principal étant de toujours être disponible avec des serveurs basés de l’autre côté de l’atlantique ou de la méditerranée. Cette externalisation est du fait du manque criard de centres de données implantés en Afrique.

Donc, il existe des entreprises africaines, des agences de communication proposant de l’hébergement web en plus des services de développement, mais il existe aussi quelques une dédiées uniquement à l’hébergement internet et au services connexes, c’est le cas de Spiderhoster.com. Malgré son nom anglicisé, c’est l’une des seuls plateformes d’hébergement web offrant des services de gros volume, c’est à dire en terme d’espace de stockage, de trafic mensuel, de compte emails etc.

En effet, lorsque les autres marques propose des espace de stockage ne dépassant pas les 20 GB, Spiderhoster propose son premier pack à 500 GB, son deuxième à 5000 GB et le dernier en illimité, ainsi que la possibilité de créer des adresses emails à volonté. Ses serveur sont en Angleterre et propose une multitude de moyens de paiement (Paypal, cash, virement et mobile).

L’avenir de l’hébergement web en Afrique

Avec la révolution de la téléphonie mobile et du boom des plateformes de monnaie mobile, les entreprises africaines de l’hébergement internet ont toutes leur chance de devenir des leaders dans ce domaine sur le continent. Reste seulement que le développement d’infrastructures électriques puisse se faire le plus vite possible et que les africains eux-mêmes apprennent faire confiance à leurs intelligences et leur savoir-faire.

Avec l’essor du numérique, beaucoup de jeunes, des agences web et des entreprises publient leur sites internet ou leur blog en Afrique et au Gabon en particulier, afin de booster leur visibilité et leur référencement. L’hébergement web étant un passage obligé pour toute entité souhaitant avoir un site web, il est souvent préférable de choisir un service accessible et complet, avec un support local ou dynamique.

Le marché de l’hébergement web en Afrique 5 / 5 ( 1 vote )
Vinkmag ad

Lire l'article précédent

Pourquoi les entreprises françaises et gabonaises devraient apparaitre dans un annuaire?

Lire l'article suivant

Trouver un artisan dans votre quartier au Gabon avec l’application Titaf

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Plus Lus